Accueil Politique 18/July/2020 08:59 AM

Michael Link dénonce fermement les pratiques israéliennes menées contre le peuple palestinien

New York, le 17 juillet 2020, WAFA- Michael Link, Rapporteur spécial sur la situation des droits de l‘homme dans le territoire palestinien occupé de 1967, a considéré que les pratiques menées par l’occupation contre le peuple palestinien constituent un affront de la justice et de l’état de droit.

Lors de la Quarante-quatrième session du Conseil des droits de l‘homme, Link a indiqué : ‘il faut condamner les coupables pour leurs actes, à travers un processus équitable. Les innocents ne devraient pas payer pour les actes des autres’.

Il a ajouté que les violations israéliennes commises contre les palestiniens menacent leurs droits fondamentaux, notamment ceux qui concerne la liberté de mouvement, la santé, le logement, un niveau de vie convenable et le droit de vivre en dignité.

Link a appelé Israël à renoncer à ses pratiques de punition collective exercées quotidiennement contre le peuple palestinien, qui ne causent que des cas de tension et de violence.

En outre, il a mis en lumière le blocus de la bande de Gaza qui se poursuit depuis 13 ans, ce qui a provoqué l’effondrement total de l’économie, de l’infrastructure et du système du service collectif, dans le cadre des politiques de punition collective exercées par Israël contre les palestiniens.

Il a souligné : ‘Le droit international interdit clairement, les pratiques de punition collective’.

De surcroît, Link a fustigé la politique israélienne illégale de démolition des maisons israéliennes, mentionnant que l’occupation israélienne a démoli plus de 2000 maisons palestiniennes depuis 1967, en tant que punition collective contre les citoyens palestiniens innocents.

Il a expliqué également, que cette pratique illégale ne crée qu’une atmosphère de haine et de vengeance.

N.S  

Nouvelles connexes