Accueil Occupation 07/octobre/2020 01:48

 Une famille palestinienne appelle à la libération du corps de son fils tué par balles israéliennes

 Une famille palestinienne appelle à la libération du corps de son fils tué par balles israéliennes

Tulkarem, le 7 octobre 2020, WAFA- La famille du martyr, Samir Ahmed Abdul Jalil Hamidi et des personnalités de Tulkarem ont appelé les institutions humanitaires et des droits de l’homme, à intervenir et à faire pression sur les autorités d’occupation pour remettre le corps de son fils tué lundi dernier par balles des forces militaires israéliennes sur le barrage militaire d’Annab à l’est de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

La famille de Hamidi a dit à WAFA que le Croissant-rouge l’a informée hier après-midi que son fils est tombé en martyre sans donner d’autres détails du lieu de détention de son corps.

Elle a ajouté qu'ils se sont rendus dans les institutions chargées de récupérer les corps des martyrs pour intervenir d'urgence pour exiger que l'occupation remette le corps de son fils.

Le jeune Hamidi, prisonnier libéré et étudiant à l'université de Khadouri, a été blessé lundi soir, par les balles des forces d'occupation près du poste de contrôle d'Annab, où les médias israéliens ont annoncé que l'armée d'occupation avait tiré sur trois Palestiniens, l'un d'entre eux a été tué.

L'occupation israélienne détient les corps de 66 martyrs depuis 2015, dont 4 d’entre eux ont été enterrés dans les soi-disant « cimetières numérotés », alors que le nombre de corps dans ces cimetières est passé à 254.

H.A

 

Nouvelles connexes

Lire la suite