Accueil Rapports et Enquêtes 09/October/2020 04:48 PM

Le hameau d’Ibziq.. Contes remplies de peur

Le hameau d’Ibziq.. Contes remplies de peur
Le hameau d’Ibziq à Tubas

Par Al-Hareth Al-Husny

Tubas, le 9 octobre 2020, WAFA-

Après sept ans de la notification israélienne au citoyen Aziz Nawajaa d’arrêter la construction dans ses tentes dans le hameau d’Ibziq au nord-est de Tubas en Cisjordanie occupée, la vie d’Aziz se déroule avec un rythme de peur de l’inconnu.

Nawajaa a reçu un avis de l'occupation pour arrêter les travaux et la construction dans ses tentes, mais cet avis n’est pas réalisé jusqu'à présent.

Au cours de ces années, Nawajaa et sa famille avaient l'habitude de quitter les tentes, à des heures variables, parfois pendant des jours, après que l'occupation leur avait notifié de les évacuer, dans le but que les forces d'occupation israéliennes mènent des exercices militaires dans les plaines du hameau susmentionné.

L’évacuation des tentes pour des fins des exercices militaires israéliennes se répète à plusieurs reprises, principalement dans la saison d’hiver. Mais, la vie de la famille d’Aziz dans ses tentes est restée dans le cercle de l’avenir inconnu, comme l’homme l’a décrit.

Nawajaa, qui habite dans le hameau d’Ibziq depuis plus de 45 ans, a informé le correspondant de WAFA que sa vie dans ces tentes est fondée sur le demain effrayant parcqu’il ne sait pas quand l’occupation détruira ses tentes.

Environ 200 personnes vivent à Khirbet Ibziq,  habitants dans des tentes et dépendent de l'élevage et de l'agriculture. Les Palestiniens résidants dans le hameau d’Ibziq, situé dans les zones ‘C’ qui sont selon l’accord d’Oslo situées sous le contrôle israélien, sont menacés d’expulsion de leurs terres parce que Israël tente d’annexer la vallée du Jourdain.

C’est pourquoi, les autorités d’occupation israélienne limitent la construction palestinienne et le développement dans les zones de la Cisjordanie occupée et de Jérusalem et ont ciblés ces zones par la démolition, selon le centre des recherches de la terre.

Pendant l’année dernière, l’occupation a notifié d’arrêter la construction dans 30 habitations et 126 installation dans le gouvernorat de Tubas.

Le Centre d'information israélien pour les droits de l'homme dans les territoires occupés «B'Tselem» déclare: «La prévention de la construction et du développement palestiniens dans la vallée du Jourdain affecte en particulier environ 10 000 Palestiniens qui vivent dans plus de 50 communautés bédouines dans la zone C, où Israël cherche, de diverses manières, à les expulser de leurs habitations et leurs terres.

B’Tselem a ajouté que les autorités empêchent ces communautés de toute possibilité de construction légale en fonction de leurs besoins, et refusent de les connecter aux réseaux d'eau et d'électricité.

H.A

 

 

 

Nouvelles connexes