Accueil PLO 28/octobre/2020 07:33

OLP: Les politiques déformées de l'administration Trump ne redéfiniront ni le droit international ni la Charte des Nations Unies

OLP: Les politiques déformées de l'administration Trump ne redéfiniront ni le droit international ni la Charte des Nations Unies

 

Ramallah, le 28 octobre 2020, WAFA- Le Département des affaires des négociations de l'OLP a affirmé que l'annexion illégale est un processus continu avec le soutien absolu des Américains et que toutes les colonies israéliennes sont illégales au regard du droit international.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le département des négociations a souligné que toutes les colonies israéliennes sont illégales au regard du droit international et que Les tentatives de l'administration Trump de les normaliser, sont un encouragement pour Israël à perpétuer son contrôle sur la terre et le peuple de Palestine et à leur refuser leur droit inaliénable à l'autodétermination.

Le département a indiqué que la politique de l'administration Trump au Moyen-Orient, y compris la normalisation des relations entre des régimes arabes et Israël, fait partie du processus de normalisation de l'occupation israélienne et de ses projets coloniaux et de ses politiques d'annexion.

Le communiqué a souligné que la communauté internationale a la responsabilité, sur la base de l'avis consultatif de la Cour internationale de justice de 2004 et de plusieurs résolutions de l'ONU, dont 2334, d'exclure les colonies israéliennes de tout accord avec Israël.

 «Interdire les produits et services des colonies et prendre des mesures contre les entreprises opérant en Palestine occupée est l'obligation pour la communauté internationale d'arrêter les colonies israéliennes», a demandé le Département des négociations.

 Il a réitéré son appel à toutes les institutions éducatives du monde entier à ne pas coopérer ni collaborer avec aucune institution israélienne opérant dans l'État de Palestine occupé.

La dernière séance publique du Conseil de sécurité des Nations Unies a confirmé la vision de la communauté internationale de mettre fin à l'occupation par Israël de l'État de Palestine.

Le département des négociations de l'OLP a mentionné que les nouvelles définitions adoptées par l'administration américaine actuelle et les politiques illégales qui en découlent constituent une menace pour l'ordre mondial fondé sur des règles. Ces politiques déformées ne redéfiniront ni le droit international ni la Charte des Nations Unies.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et l'ambassadeur américain en Israël, David Friedman, ont signé un accord dans la colonie d'Ariel étendant la coopération scientifique américaine et israélienne à s'appliquer aux institutions israéliennes dans les colonies illégales situées en Cisjordanie occupée et sur le plateau du Golan syrien, en outre donner une légitimité aux colonies israéliennes dans ces territoires jugés illégaux par le droit international.

F.N

 

Nouvelles connexes

Lire la suite