Accueil Rapports et Enquêtes 08/December/2020 07:55 PM

44 nouvelles personnes palestiniennes sans abri

44 nouvelles personnes palestiniennes sans abri

Par Nadeem Alawi

Jéricho, le 8 décembre 2020, WAFA-

Aujourd’hui, des citoyens Palestiniens, résidant la région de Ras Al-Auja au nord de Jéricho, sont devenus sans abri après que les forces d’occupation aient démoli leurs habitations.

La vie de 44 résidants de Ras Al-Auja, qui dépendent des richesses agricoles et animales et des ressources en eau naturelles de la vallée du Jourdain, a été transformée en enfer apres avoir perdu leurs abris.

«Ras Ein al-Auja» est l'un des sites soumis à des violations continues de l'occupation, à l'instar des autres zones stratégiques de la vallée du Jourdain.

Ce matin, des soldats armés israéliens accompagnés par deux bulldozers ont envahi la région de Ras Al-Auja après avoir fermé toutes ses entrées pour empêcher les équipes de presse et des droits de l’homme d’y entrer.

Les soldats ont attaqué avec les bombes sonores et du gaz lacrymogène les résidents de Ras Al-Auja, causant un cas de panique chez les femmes et les enfants.

Les bulldozers d’occupation ont détruit sept habitations et deux baraques, laissant 44 personnes sans abri dans ce climat froid.

Le maire d'Al-Auja, Salah Freijat, a déclaré que les forces d'occupation ont profité de l’absence des propriétaires des habitations et les ont démolies, indiquant que ces maisons font partie des dizaines notifiées de démolition dans la même zone, y compris des habitations fournies par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et la fondation de développement "Ma'an".

il a ajouté que Ras al-Auja comprend 7 familles composées de 400 personnes, qui souffrent du manque d'accès aux services de base, y compris l'électricité et les matériaux de construction, en raison des mesures d'occupation imposées à leur encontre, soulignant que cette étape constitue une nouvelle voie dans le déplacement de la population palestinienne dans la vallée du Jourdain, pour permettre aux colons des colonies voisines d’avaler plus de terres palestiniennes.

Le militant des droits de l'homme à Jéricho et dans la vallée du Jourdain, Adel Abu Nimah, a déclaré que les démolitions à Ras al-Auja font partie d'une série de déplacements de plus de 56 000 habitants de la vallee du Jourdain, y compris la ville de Jéricho, dans le but d'étendre les colonies voisines de la région.

Il a ajouté que le projet d'annexion de la vallée du Jourdain n'est pas encore terminé, car les autorités d'occupation profitent de la pandémie de Corona pour s'emparer des terres palestiniennes.

Les habitants de Ras Al-Auja subissent des harcèlements répétés de la part des colons et des forces d’occupation israéliennes.

Selon le Centre d'information israélien sur les droits de l'homme dans les territoires occupés "B'Tselem", pas moins de 919 Palestiniens, dont au moins 460 mineurs, ont perdu leur maison du début de cette année à la fin de novembre dernier.

En novembre dernier, la Commission de résistance contre le mur et la colonisation a documenté la démolition par l’occupation de près de 70 structures, pour onze familles palestiniennes composées de 60 personnes, qui vivent dans le Khirbet «Humsa al-Fawqa» dans le nord de la vallée du Jourdain. Cette démolition a été condamnée à grande échelle par la communauté internationale.

H.A

Nouvelles connexes