Accueil Rapports et Enquêtes 01/February/2021 09:43 AM

WAFA : Quatre Palestiniens tués, 71 blessés et plus de 200 autres arrêtés pendant le mois dernier

WAFA : Quatre Palestiniens tués, 71 blessés et plus de 200 autres arrêtés pendant le mois dernier

Ramallah, le 1èr fevrier 2021, WAFA- L’agence de presse palestinienne ‘WAFA’ a publié aujourd’hui son premier rapport mensuel sur les violations israéliennes commises contre les Palestiniens, leurs terres et leurs lieux saints au cours du mois dernier.

Les martyrs, les blessés et les arrêtés :

L’agence de WAFA a documenté la mort de quatre citoyens Palestiniens tués par balles des forces d’occupation israéliennes.

Les quatre martyrs sont :

- Le jeune A’ahed Abdul Rahman Qawqas Ikhlail (25 ans), de la localité de Beit Ummar au nord d’Hébron, qui a été abattu par les soldats d’occupation au sud de Bethléem.

- Le citoyen Fouad Sabti Joudeh (45 ans), de Naplouse, qui est décédé suite à l’inhalation des gaz lacrymogènes lancés par les forces d’occupation près de Tulkarem alors qu’il se dirigeait vers son travail dans les territoires de 1948.

- L’adolescent Atallah Muhammed Rayyan (17 ans), de Salfit, qui a été tué par balles des soldats d’occupation près de la colonie illégale d'Ariel en Cisjordanie, près de Salfit dans le nord de la Cisjordanie.

- Le citoyen Muhammed Hussein Amro (30 ans) de la ville de Halhul au nord d’Hébron, tué hier par balles des forces armées israéliennes au sud de Bethléem.

Il convient de mentionner que les autorités d’occupation poursuivent la détention des corps de 256 Palestiniens dans les climatères numérotés jusqu'à présent.

En mois dernier, les forces d’occupation ont blessé 71 citoyens par balles et par les bombes lacrymogènes, y compris le jeune Haroun Rasmi Abu Aram (24 ans) qui a été abattu à bout portant par les forces d'occupation israéliennes et grièvement blessé dans le village d'al-Tuwanah, à Masafer Yatta, dans le sud de la Cisjordanie occupée, est devenu tétraplégique.

Concernant les arrestations en mois dernier, les forces d’occupation ont arrêté 255 citoyens dont trois femmes et cinq enfants.

Le nombre des détenus Palestiniens emprisonnés dans les prisons d’occupation a atteint jusqu'à décembre dernier 4400, y compris 170 enfants, 36 femmes, 700 malades.

Les attaques contre la ville de Jérusalem :

Les autorités d’occupation israéliennes ont interdit depuis le début de l’année dernière les musulmans d’atteindre la mosquée d’Al-Aqsa sous prétexte de la fermeture de coronavirus pendant qu’elles ont permis aux colons de profaner la mosquée sainte.

Dans un autre contexte, une équipe d’arpenteurs israéliens, protégée par les agents d’occupation, ont pris la zone de la mosquée Al-Aqsa et dans la cour du Dôme du Rocher, notant que c'est la première fois que des arpenteurs de la municipalité d'occupation de Jérusalem mènent de tels travaux dans les cours de la mosquée bénie Al-Aqsa et à l'intérieur du Dôme du Rocher.

En mois dernier, les forces d’occupation ont empêché les employés du département de waqf islamique d’accomplir les travaux de restaurations dans le Mosalla du dôme du Rocher et dans l’enceinte de la mosquée sainte.

Le déracinement des arbres :

Les forces d’occupation israéliennes et les colons ont déraciné le mois dernier plus de 14,000 arbres de diverses régions en Cisjordanie occupée, causant d’importants dégâts matériels aux agriculteurs palestiniens.

Plus de 2000 unités coloniales en Cisjordanie :

Les autorités d’occupation israéliennes ont approuvé le mois dernier la construction de 2600 nouvelles unités de logement dans les colonies illégales conformément au droit international en Cisjordanie occupée et à Jérusalem, en plus de l’accaparement de 1008 dunums de terres palestiniennes au profit de la construction coloniale.

Les démolitions des maisons:

Les bulldozers d’occupation israéliens ont détruit pendant le mois de janvier 44 maisons et installations dans différentes régions des territoires palestiniens occupés.

De plus, les autorités d’occupation ont remis des avis de démolition à 200 citoyens Palestiniens.

Les attaques des colons :

« WAFA » a documenté plus de 82 assauts commis par les colons contre des maisons et des véhicules des civiles, des agriculteurs et des bergers de différentes zones de la Cisjordanie occupée.

Les attaques des colons contre les maisons et les véhicules des citoyens ont fait des victimes parmi plusieurs citoyens, y compris la petite fille Hala Al-Qutt (11 ans) qui a été blessée suite à l’attaque contre la maison de sa famille à Naplouse ainsi que l’enfant Jad Sawafta (3 ans) blessé au visage dans un jet de prières sur le véhicule de son père par un groupe des colons près de Ramallah.

Ces attaques ont également fait des dommages matériels aux vehicules et aux maisons des citoyens.

Les attaques contre la bande de Gaza :

Les forces d’occupation ont poursuivi en mois dernier leur ciblage contre la bande de Gaza assiégée depuis 14 ans à travers les bombardements, le ciblage des pêcheurs et leurs bateaux, les incursions, la dévastation des terres et d’autres.

Les violations contre les journalistes :

WAFA a révélé que quatre journalistes ont été soit blessés par des tirs réels ou par des balles recouvertes de caoutchouc, étouffés par des gaz lacrymogènes ou battus par les forces israéliennes au cours du mois dernier, tandis que six journalistes ont été arrêtés ou pris pour cible par des tirs israéliens mais n'ont pas été blessés. D'autres journalistes, quant à eux, ont vu leur carte de presse révoquée par des soldats israéliens.

H.A

 

Nouvelles connexes