Accueil Occupation 28/March/2021 09:26 AM

Un travailleur blessé gravement après avoir pourchassé par les soldats d'occupation à Jénine

Un travailleur blessé gravement après avoir pourchassé par les soldats d'occupation à Jénine
Le jeune Mahmoud Qasrawi.

Jénine, le 28 mars 2021, WAFA - Un travailleur palestinien a été grièvement blessé aujourd'hui après être tombé au sol alors qu'il était poursuivi par les forces de l'occupation israélienne près de la barrière de l'apartheid israélienne, à l'ouest de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon que les sources locales ont rapporté.

La famille de Mahmoud Qasrawi, 24 ans, du village de Misilyah, a déclaré à WAFA que leur fils avait souffert de graves saignements à la tête en raison de la chute de l'incident lorsque des soldats israéliens l'avaient pourchassé ainsi que d'autres travailleurs près du village de Rummanah, qui est adjacent barrière de l'apartheid.

Qasrawi a été immédiatement transporté à l'hôpital Rafidia de Naplouse et placé dans l'unité de soins intensifs pour un traitement médical soigné.

Les travailleurs palestiniens :

Les travailleurs Palestiniens qui sont prêts à se sacrifier pour obtenir un gagne-pain pour leurs familles, souffrent quotidiennement des attaques et des harcèlements de la part des forces militaires israéliennes qui tentent toujours d’étouffer leur vie.

Chaque matin, des milliers de travailleurs palestiniens en Cisjordanie occupée ramassent leurs sacs à dos et se dirigent vers les postes de contrôle israéliens séparant le territoire et la terre de 1948, en attendant que les agents des frontières israéliennes les autorisent à entrer sur leurs lieux de travail à l'intérieur de la Ligne verte.

Au cours de ce voyage ardu, qui dure parfois deux ou trois heures sur le chemin du travail, les ouvriers sont exposés à de multiples formes de souffrance et d'humiliation de la part des soldats israéliens, les forçant souvent à se rassembler par groupes de centaines avant d'être acceptés. C'est devenu une réalité quotidienne et un coût odieux pour gagner sa vie.

Ces dernières années, des dizaines d’ouvriers ont été tués par des soldats israéliens aux « points de contrôle de l’humiliation » ou sont décédés sur leur lieu de travail en raison d’un accident du travail, généralement dû au fait que les employeurs israéliens n’ont pas respecté les conditions de sécurité et de santé nécessaires.

Les attaques israéliennes contre les travailleurs depuis le début de cette année :

Les forces d’occupation ciblent délibérément les travailleurs palestiniens alors qu’ils se dirigeaient vers leur travail dans les territoires de 1948.

Le 11 janvier 2021, six travailleurs palestiniens dans la vingtaine ont été par de vraies balles des forces d’occupation israéliennes près du mur d’apartheid à l’ouest de la localité de Faroun au sud de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Le 24 janvier 2021, le travailleur palestinien, Fouad Sebti Judeh (48 ans), de Naplouse au nord de la Cisjordanie occupée, père de 4 enfants, est décédé d’une crise cardiaque après que les forces d’occupation israéliennes aient attaqué les travailleurs palestiniens sur la porte 'Faroun' au sud de Tulkarem alors qu’ils se dirigeaient vers leur travail dans les territoires de 1948.

Un travailleur palestinien, père de 4 enfants, décédé d'une crise cardiaque par des cartouches lacrymogènes des forces d'occupation

Le 7 fevrier 2021, le  travailleur palestinien Khalid Nasser Frehat a été touché au pied par balles des forces d’occupation israéliennes près du mur d’apartheid près de la localité de Bartaa au sud-ouest de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Un travailleur palestinien s’expose aux tirs des soldats d’occupation à Jénine

Le 9 fevrier 2021, un travailleur âgé de 50 ans, de Tulkarem, a été blessé par les tirs de l’armée d’occupation israélienne, près de la ville de Barta'a, au sud-ouest de Jénine. 

Le 14 fevrier 202, le travailleur Sherif Rajeh Irziqat (42 ans), de la localité de Taffouh à l’ouest d’Hébron, est décédé  d'une grave crise cardiaque, au passage de Turqumia, à l'ouest d'Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, alors qu'il se rendait à son lieu de travail dans les territoires de 1948.

قد تكون صورة مقربة لـ ‏شخص واحد‏

Le 28 février 2021, les soldats d’occupation ont lancé les bombes lacrymogènes sur les travailleurs palestiniens près du mur d’apartheid dans le village de Rummaneh à l’ouest de Jénine pour les empêcher de ne pas aller à leur travail dans les territoires de 1948. Aucun blessé n’a été signalé parmi les travailleurs.

H.A

 

Nouvelles connexes