Accueil Occupation 21/January/2020 03:14 PM

Conditions catastrophiques des enfants prisonniers transférés au centre de détention « Al-Damoun »

Ramallah, le 21 janvier 2020, WAFA- La commission des Affaires des prisonniers a révélé dans un rapport publié aujourd‘hui mardi, les conditions catastrophiques dans lesquelles se trouvent les 33 enfants prisonniers  récemment transférés du centre de détention d’Ofer à celui de "Damoun".

Dans son rapport, la commission a indiqué qu‘après le transfert des enfants d‘Ofer à Damon, ils ont été jetés dans la division (1), une section abandonnée pendant de nombreuses années, remplie d‘insectes et de cafards, et ne convient pas à la vie humaine, où  ni le soleil ni l‘air n‘y pénètrent.

D’autre part, l‘administration pénitentiaire a fait entrer des unités spéciales pour réprimer et maltraiter les enfants transférés, leurs a délibérément coupé l‘eau et l‘électricité, les restreindre pendant de longues heures menottés en leur pulvérisant du gaz et saisir leurs biens personnels en plus de punir certains d‘entre eux en les transférant dans les cellules d’isolement

En plus des sanctions qui leur sont imposées, telles que refuser le droit à leurs familles de leurs rendre visite, leurs infliger des amendes financières  et les empêcher de sortir dans la cour.

200 mineurs sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes pour avoir résisté à l‘occupation israélienne.

L’accusation la plus courante (qui sert de prétexte à l’arrestation des enfants) est le jet de pierre, « crime » passible de 10 à 20 ans de prison ! Une fois libérés, ils continuent à être harcelés par les forces de répression israéliennes ou assignés à résidence.

F.N

 

Nouvelles connexes