Accueil Les Prisonniers 01/March/2021 01:01 PM

L’administration pénitentiaire israélienne néglige l’état de santé d’un prisonnier et atermoie son traitement

L’administration pénitentiaire israélienne néglige l’état de santé d’un prisonnier et atermoie son traitement
Le prisonnier palestinien Dergham Jabareen

Ramallah, le 1èr mars 2021, WAFA- La commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers a révélé dans son rapport publié aujourd’hui que l’administration de la geôle israélienne de Gilboa néglige l’état de santé du prisonnier palestinien Dergham Jabareen et retarde délibérément son traitement.

Jabareen (48 ans), de la localité d’Umm Al-Faham dans les territoires de 1948, se plaignait depuis son enfance de la poliomyélite, également appelée paralysie infantile, car il souffre d'une paralysie à 70% du côté droit de son corps, et il a besoin de soins spéciaux pour son état, mais l'administration pénitentiaire est indifférente de sa situation compliquée.

Le détenu Jabareen a besoin également d’exercer régulièrement des séances de physiothérapie, mais l'administration pénitentiaire a retardé son transfert, et depuis plus d'un an le détenu attend que l'administration pénitentiaire lui fournisse des chaussures médicales pour pouvoir se déplacer en utilisant des béquilles, mais jusqu'au moment où il ne lui a pas fourni de chaussures.

La Commission a mentionné que le détenu Dergham est tombé au cours du mois dernier sur sa jambe dans la salle de bain, et il a été transféré dans l'un des hôpitaux d'occupation, et un plâtre a été placé sur le lieu de la blessure, et il attend d’être transféré à nouveau à l'hôpital pour prendre une photo de sa jambe et vérifier son état, notant qu'il a un besoin urgent de lui fournir un appareil spécial pour l'aider à marcher et à bouger.

Le prisonnier Jabareen, père de trois enfants, est détenu depuis 2018 et condamné à 42 mois de prison.

Les détenus Palestiniens dans les geôles israéliennes :

Dans des conditions déplorables et inhumaines, Israël incarcère plus de 5000 Palestiniens dans ses prisons, dont 230 enfants et 54 femmes. Sur ce nombre, 481 prisonniers sont détenus sans jugement, au titre d’une pratique illégale connue sous le nom de « détention administrative ».

Les autorités d’occupation suivent plusieurs politiques punitives contre les prisonniers palestiniens dont l’isolement, la privation des visites de leurs familles, les conditions atroces d’interrogatoire et de détention, la politique de la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, ainsi que la détention administrative.

La négligence médicale délibérée :

La négligence médicale est une politique utilisée par Israël contre les détenus palestiniens comme punition, qui a entraîné souvent à la détérioration grave de la santé, conduisant en conséquence à la mort.

Il est à noter que le nombre des prisonniers malades écroués dans les geôles israéliennes, atteint environ 700 dont ceux qui sont atteints du cancer, de la paralysie, de l’insuffisance rénale et d’autres, sachant que les conditions de santé de ces prisonniers s’aggravent de plus en plus en raison de la politique de la négligence médicale pratiquée par l’administration pénitentiaire israélienne.

Dans les prisons israéliennes, les détenus Palestiniens sont exposés aux pires violations et harcèlements dont la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, en violation flagrante de toutes les lois et les Conventions internationales.

Il vaut la peine de mentionner que la négligence médicale dans les prisons israéliennes a entraîné la mort de 62 prisonniers Palestiniens dont 4 sont décédés en 2013.

H.A

Nouvelles connexes