Accueil Présidence 05/January/2022 08:37 AM

Le président Abbas : Le prix de notre résilience est la fin à l'occupation et la création d’un 'État palestinien

Le président Abbas : Le prix de notre résilience est la fin à l'occupation et la création d’un 'État palestinien
Le président Mahmoud Abbas préside une réunion du Conseil révolutionnaire du mouvement « Fatah » (Photo : Thaer Ghanem)

Ramallah, le 5 janvier 2022, WAFA- Dans un discours prononcé hier soir à l'issue des travaux de la neuvième session du Conseil révolutionnaire du mouvement « Fatah », le président de l’État de la Palestine, Mahmoud Abbas a dit que Jérusalem est le titre de notre cause et malgré les circonstances difficiles dans lesquelles nous vivons, je n'étais pas plus optimiste qu'aujourd'hui quant à la création de l'État de Palestine avec Jérusalem pour capitale, soulignant que le prix de notre résilience est de mettre fin à l'occupation et d'établir l'état.

Lors de son discours, le président a félicité le prisonnier Hisham Abu Hawwash pour son endurance face à l'occupation, et a souhaité au prisonnier Nasser Abu Hmaid un prompt rétablissement et une libération, louant la ténacité de la famille Abu Hmaid et de ses sacrifices.

Le président a dit : « Cette session est terminée, mais les tâches ne sont pas terminées, donc ce qu'il faut, ce sont les efforts concertés de chacun jusqu'à la fin pour dire adieu à une phase qui s'est terminée et établir une étape pour la suivante, et c'est le plus important ».

Il a confirmé que la prochaine session du conseil central est extrêmement importante, étant donné l'importance et la précision de l'étape dans laquelle nous vivons, en raison des pratiques israéliennes et de l'inaction internationale.

M. Abbas a mis l’accent sur l’importance de la position qui sera adoptée par la conseil central, à la lumière des moments importants et dangereux que nous traversons.

Il a ajouté : « Depuis le début de la révolution, nous avons été exposés à de nombreuses conspirations en raison de nos positions et de notre résilience sur les principes et positions nationaux, et de notre préservation de l'unité du mouvement de Fatah et de la décision nationale palestinienne indépendante, parce que nous n'acceptons personne pour intervenir dans nos affaires tout comme nous ne nous permettons pas de nous ingérer dans les affaires des autres ».

Les travaux de la neuvième session du Conseil révolutionnaire se sont poursuivis pendant deux jours au siège présidentiel à Ramallah, afin de préparer la convocation de la huitième conférence du mouvement « Fatah », ainsi que pour préparer la session du Conseil central de l'Organisation de libération.

Il convient de mentionner que le Président Abbas a prononcé au début de la session, un discours politique, dans lequel il a évoqué les derniers développements de la cause palestinienne.

Voici le discours d’ouverture du président lors de la neuvième session du Conseil révolutionnaire du mouvement Fatah :

Lors de son discours de la neuvième session du Conseil révolutionnaire du mouvement Fatah qui a tenu le 3 janvier, « Nous avons célébré ces jours-ci le cinquante-septième anniversaire du lancement de notre glorieuse révolution, qui était digne de ce peuple grand et inébranlable, et qui s'est étendue cette année à toutes les parties du monde, ce qui confirme que les masses de notre peuple se tiennent debout fermement derrière notre projet national face aux dangers auxquels notre cause nationale est confrontée et que nous resterons fermes et engagés envers notre terre quelles que soient les pressions », a déclaré le président Abbas.

« Nous saluons également les héros de la résistance populaire pacifique qui affrontent le torse nu, dans toutes nos villes, villages et camps, les colons terroristes et leur agression qui est menée sous la protection de l'armée d'occupation », a-t-il souligné, ajoutant que la résistance populaire « a gagné et gagnera parce qu'elle défend la vérité et la justice ».

Le président Abbas a affirmé que tout le monde sort pour participer à cette résistance qui a prouvé au monde que le droit palestinien ne sera pas perdu.

« Nous voyons des personnes âgées, des enfants et des femmes ainsi que des jeunes se précipiter pour défendre ce pays et son sol, et nous arrêterons ce terrorisme de colons, comme cela se passe à Burqa, Kafr Qaddoum, Beita, Deir Istiya, Asira al-Shamaliah, Masafer Yatta, Sebastia, et surtout, à Jérusalem, la capitale de notre Etat palestinien », a souligné le président.

Le président Abbas a également évoqué la réunion du Conseil central qui se tiendra bientôt en Palestine, soulignant que la session sera très importante pour prendre les décisions décisives et nécessaires pour protéger la cause nationale palestinienne et les principes qui ne peuvent être abandonnés à tout prix.

« Le conseil prendra les décisions fatidiques qui seront dans l'intérêt de notre peuple et de sa juste cause », a déclaré le président. « Nous avons une vision politique dont nous avons informé le monde, qui est la nécessité d'avoir une véritable voie politique qui mène à la fin de l'occupation israélienne, que nous n'accepterons pas de rester éternellement, conformément aux résolutions de la légitimité internationale et sous l'égide du Quatuor international. »

Il a souligné l'importance de la tenue du huitième congrès du mouvement « Fatah », affirmant que « nous entrons dans une nouvelle phase afin que nous puissions obtenir des résultats politiques et organisationnels qui mobilisent les grandes capacités qui existent au sein du mouvement, qui porte le projet national et son épine dorsale. »

Le président a également évoqué la situation économique et la crise financière que traverse la Palestine, soulignant qu'un siège nous est imposé afin de nous faire pression, mais avec la fermeté de notre peuple et la proximité de nos rangs, nous pouvons pour y faire face parce que nous avons le droit, et nous n'abandonnerons pas nos martyrs, prisonniers et combattants. »

Il a affirmé que le peuple palestinien a fait preuve d'un vif intérêt dans toutes les expériences pour protéger le projet national, notant qu'il existe de nombreux projets économiques qui sont mis en œuvre afin de soutenir la fermeté des citoyens et de renforcer l'économie nationale.

Le Président a salué la tenue de la première phase des élections municipales, qui a vu une forte participation des citoyens palestiniens aux urnes, soulignant l'importance de la deuxième phase et la disponibilité d'une réelle volonté politique pour en faire un succès, étant donné que les citoyens ont le droit de choisir qui les représente.

Parlant de l'épidémie de coronavirus, le président Abbas a déclaré que la Palestine, avec ses équipes médicales, de sécurité et gouvernementales, fait d'énormes efforts pour faire face à la pandémie, soulignant que le gouvernement a été en mesure de fournir des vaccins pour protéger la vie du peuple palestinien.

H.A

Nouvelles connexes