Accueil Politique 30/June/2022 08:07 PM

Al-Maliki informe le président du Parlement portugais de la situation en Palestine

Al-Maliki informe le président du Parlement portugais de la situation en Palestine

Lisbonne, le 30 juin 2022, WAFA - Riyad Al-Maliki, ministre des Affaires étrangères et des Émigrants, a exposé au président du Parlement portugais, Augusto Santos Silva, un tableau de la situation en Palestine et à Jérusalem en particulier, et des mesures prises au quotidien par la puissance occupante, en violation flagrante du droit international et des résolutions des Nations unies, devant une absence totale de la communauté internationale.

Al-Maliki a informé Silva, lors de la réunion, qui a eu lieu au siège du parlement dans la capitale portugaise, Lisbonne, de l'étendue des souffrances du peuple  palestinien, sous l'occupation continue depuis plus de 55 ans, qui vise à radier la présence palestinienne complètement à travers les politiques de judaïsation qui affectent tous les aspects de la vie en Palestine.

Il a fait référence aux assauts continus contre les sites religieux de Jérusalem occupée, en particulier la violation quotidienne de la mosquée Al-Aqsa par les colons, ainsi que l'église du Saint-Sépulcre et le reste des églises de Jérusalem.

Al-Maliki a parlé de la terreur des colons soutenue par l'armée d'occupation, qui vise à expulser et à déplacer les citoyens palestiniens de leurs terres et propriétés et à les saisir, et à imposer un fait accompli qui empêche la réalisation d'un État palestinien indépendant, viable et géographiquement contigu, sur le territoire occupé depuis 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

Les deux parties ont discuté des relations bilatérales entre les deux pays et de la nécessité d'accélérer la formation de la commission d'amitié parlementaire palestino-portugaise en plus des relations politiques, commerciales, touristiques et autres.

Al-Maliki a rencontré également le président de la commission des relations extérieures du Parlement portugais et l'a informé de la situation en Palestine et des crimes quotidiens commis par les autorités d'occupation, qui constituent des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité.

L'État de Palestine espère que la Commission des relations extérieures du Parlement portugais assumera son rôle en informant le Parlement de la réalité de la situation en Palestine et en faisant pression sur le gouvernement portugais pour qu'il adopte sa décision précédente selon laquelle le Portugal devrait reconnaître l'État de Palestine.

Une invitation a été présentée au chef de la  Commission et à ses membres à se rendre en Palestine pour voir de près la réalité des conditions que vit le peuple palestinien depuis l'occupation en 67 jusqu'à aujourd'hui.

Il a été convenu de poursuivre les contacts et de prendre l'initiative au Parlement en faveur de positions plus favorables à la Palestine et poussant à la fin de l'occupation par Israël de la terre de l'État de Palestine avec Jérusalem-Est comme capitale.

F.N

Nouvelles connexes