Accueil Rapports et Enquêtes 28/March/2019 12:07 PM

A la veille de la première commémoration des marches du retour, l‘occupation tue 273 Palestiniens, dont 51 enfants

Ramallah, le 28 mars 2019, WAFA- Le nombre des martyrs des marches pacifiques sur les frontières de la bande de Gaza pendant l’année dernière, a atteint 273 dont 51 enfants, 5 femmes, 2 journalistes et 3 ambulanciers ainsi que 115 Palestiniens ont été sujets à l’amputation, ce qui indique la violence commise par l’armée israélienne dans la répression des manifestants, a dévoilé le centre ‘Abdullah Horani’ pour les études et la documentation de l’organisation de Libération de la Palestine dans son rapport publié à la veille de la première commémoration des marches pacifiques.

Le centre a indiqué que les manifestations de la marche du retour ont commencé le 30 mars 2018 sur les frontières de la bande de Gaza, coïncidant avec la commémoration de la Journée de la terre.

30.000 citoyens Palestiniens dont 4700 enfants ont été soignés sur le terrain suite à l’inhalation des gaz toxiques lancés intensivement par l’armée israélienne, a indiqué le rapport.

Il a clarifié que l’occupation israélienne a ciblé les équipes médicales et de presse pendant ces manifestations et détient toujours les corps de 11 martyrs, en violation flagrante du droit international humanitaire.

Le centre a souligné que le ciblage violent des manifestants pacifistes, surtout les femmes et les enfants indique l’intention de l’armée israélienne de réprimer finalement ces manifestations malgré son caractère pacifique et que ces mesures violentes enfreignent les bases du droit international et de la loi internationale humanitaire.

H.A

Nouvelles connexes