Accueil Occupation 08/octobre/2020 07:50

Une école menacée de démolition près de Ramallah par les autorités israéliennes

 Une école menacée de démolition près de Ramallah par les autorités israéliennes

 

Ramallah, le 8 octobre 2020, WAFA- Le Cabinet du Premier ministre a appelé aujourd'hui les organisations internationales et de défense des droits de l'homme et les pays amis à intervenir pour contrecarrer un plan israélien de démolition de l'école de Ras al-Teen, au nord-est de Ramallah en Cisjordanie occupée.

L'appel est intervenu à la suite du verdict d'un tribunal israélien rendu aujourd'hui qui a ordonné la démolition de l'école Ras al-Teen à l'est de la ville de Ramallah, sous prétexte qu'elle a été construite sans permis de construire nécessaire. Le tribunal a également rejeté un appel contre sa démolition imminente.

Environ 50 enfants palestiniens sont inscrits à l'école, qui est gérée par le ministère palestinien de l'éducation. L'école est située dans une partie de la Cisjordanie occupée classée zone C qui représente environ 60% de la Cisjordanie et reste sous contrôle israélien total.

 "Démolir l'école revient à cibler les efforts des pays donateurs pour construire des institutions palestiniennes et fournir des infrastructures pour servir la communauté palestinienne",  a déclaré le bureau du Premier ministre.

Les forces d'occupation israéliennes ont déjà confisqué des matériaux de construction de l’école au cours des deux derniers mois. Un ordre de démolition a été émis pendant la phase de construction et une ordonnance provisoire a été émise pour empêcher la démolition jusqu'au 7 octobre 2020.

L'année scolaire a commencé il y a des semaines, malgré le manque de portes, fenêtres, toilettes, eau et électricité en raison des ordres israéliens émis contre elle.

Les attaques contre l’éducation par les forces militaires israéliennes en Palestine constituent de graves violations du droit des enfants à l’éducation et au développement. Ces attaques sont particulièrement fréquentes dans les zones les plus vulnérables de la Cisjordanie - les zones C, H2 a Hebron et Jérusalem.

Ayad Abu Qteish du Mouvement international pour la défense des enfants explique qu'un grand pourcentage d'enfants dans les régions de Cisjordanie sont exposés à la violation de leur droit à l'éducation par les autorités d'occupation, bien qu'il s'agisse d'un droit fondamental garanti par tous les pactes internationaux relatifs aux droits de l'enfant.

 Abu Qteish a ajouté que l'occupation entrave l'accès des élèves à leurs écoles, depuis le début de l'année scolaire en cours.

Un rapport préparé par Human Rights Watch en 2018 indique qu’ «Israël a refusé à plusieurs reprises d'accorder aux Palestiniens des permis de construire des écoles en Cisjordanie et a démoli des écoles construites sans permis, rendant difficile voire impossible pour des milliers d'enfants d'accéder à l'éducation.

Il y a 44 écoles palestiniennes qui risquent d'être démolies complètement ou partiellement parce que les autorités israéliennes disent qu'elles ont été construites illégalement

F.N

 

 

Nouvelles connexes