Accueil Occupation 15/April/2021 10:54 AM

L'occupation continue d'imposer des restrictions dans les lieux saints, même pendant le mois de Ramadan

L'occupation continue d'imposer des restrictions dans les lieux saints, même pendant le mois de Ramadan

 

New-York, le 15 avril 2021, WAFA- Les violations des autorités d'occupation israéliennes contre le caractère sacré des lieux saints et la liberté de culte, constituent des violations flagrantes du droit international et des résolutions des Nations Unies relatives à Jérusalem-Est occupée ainsi que la tutelle de la Jordanie sur les lieux saints islamiques et chrétiennes de la ville, a déclaré Riyad Mansour, le représentant permanent de l'État de Palestine auprès de l'Organisation des Nations Unies.

Dans trois lettres identiques adressées au Secrétaire général des Nations Unies, le Président du Conseil de sécurité et le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Mansour a évoqué l'escalade des tensions à Jérusalem-Est occupée à la suite de la poursuite d'Israël (la puissance occupante), dans ses violations contre les Palestiniens, le caractère sacré des lieux saints et la liberté de culte, même pendant le mois sacré du Ramadan.

Il a expliqué dans ses lettres que les forces d'occupation israéliennes ont confisqué les repas préparés pour la distribution aux personnes à jeun près de la mosquée Al-Aqsa, et que les soldats de l’occupation continuent d'attaquer les fidèles après les prières, blessant un certain nombre d’entre eux.

. Mansour a appelé la communauté internationale international, et le Conseil de sécurité en particulier à appliquer leurs décisions pertinentes sans exception, soulignant la nécessité pour la communauté internationale de forcer immédiatement Israël à mettre fin aux violations israéliennes dans toutes les parties du territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et les attaques de colons extrémistes israéliens.

Il a également appelé à faire pression pour mettre fin aux obstacles israéliens à la participation des Palestiniens de Jérusalem au processus électoral et éviter d'entraver les élections, que ce soit à Jérusalem ou dans le reste de la Palestine occupée

F.N

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite