Accueil Les Prisonniers 05/October/2022 11:30 AM

Le prisonnier Al-Tus entre dans sa 38e année de captivité

Le prisonnier Al-Tus entre dans sa 38e année de captivité

Hébron, le 5 octobre 2022, WAFA- Le prisonnier, Muhammad Al-Tus, 66 ans, entre dans sa 38e année consécutive dans les prisons de l'occupation israélienne. 

Le prisonnier Al-Tus, originaire de la ville d'Al-Jab'a, au nord-ouest d'Hébron, a été arrêté en 1985, sur fond de résistance à l'occupation, sachant qu'il a été condamné à la perpétuité.

Le Club du prisonnier a précisé qu'Al-Tus est l'un des anciens prisonniers détenus avant la signature de l'Accord d'Oslo. 

Plus de 4000 prisonniers palestiniens souffrent souvent de conditions d'emprisonnement difficiles, notamment de négligence médicale, de refus d'éducation, de refus de visites familiales, d'isolement cellulaire, de cellules surpeuplées souvent remplies d'insectes et de saleté, et qui manquent de lumière naturelle. Les autorités pénitentiaires répondent rarement aux besoins personnels en matière de santé et d'hygiène.

De plus, la majorité des prisonniers palestiniens sont soumis à une forme de torture psychologique et de mauvais traitements tout au long du processus d'arrestation et de détention, y compris diverses formes de violence corporelles qui se produisent telles que passages à tabac, insultes, menaces, fouilles, coups et harcèlement explicite.

Lors de leur arrestation, les détenus palestiniens ne sont pas informés de l'endroit où ils sont emmenés et se voient rarement expliquer leurs droits pendant les interrogatoires. Ces techniques de torture et de mauvais traitements sont utilisées non seulement pour intimider les détenus, mais aussi comme outils pour humilier les Palestiniens et les contraindre à faire des aveux.

Depuis le début de 2021, Israël a arrêté près de 1 400 Palestiniens.

R.N

 

Nouvelles connexes

Lire la suite