Accueil Rapports et Enquêtes 13/May/2020 12:24 PM

A la veille de la Nakba : le nombre des palestiniens a doublé 9 fois depuis 1948

Ramallah, le 13 mai 2020, WAFA- Le Bureau central palestinien des statistiques, a indiqué aujourd’hui: «  Malgré l’exile de plus de 800 mille palestiniens en 1948 et le déplacement de plus de 200 mille d’autres dont la plupart en Jordanie après la guerre de juin en 1967, le nombre total des palestiniens dans le monde à la fin de 2019 a atteint environ 13 millions, ce qui indique que leur nombre a doublé plus de 9 fois depuis les actions de 1948.

Dans un rapport publié à l’occasion de la 72ème commémoration de la Nakba, que plus de la moitié des Palestiniens (6,36 millions) sont en Palestine historique dont 1,56 million dans les territoires occupés en 1948, 2,9 millions en Cisjordanie, y compris Jérusalem et environ 1,9 million dans la bande de Gaza.

Nakba : nettoyage ethnique, remplacement de population et contrôle sur la terre

Plus de 800 mille palestiniens sur les 1.4 million ont été exilés forcement de leurs villages et leurs villes en Palestine historique de 1948 aux pays arabes voisines, de plus, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Pendant la Nakba, l’occupation israélienne a contrôlé  774 villages et villes palestiniens, a dévasté complètement 531 d’autres et en ce qui concerne le nettoyage ethnique, les gangs israéliens ont commis plus de 70 massacres contre les palestiniens, causant le martyre de plus de 15 mille palestiniens et le contrôle sur plus de 58% de la superficie de la Palestine historique qui s‘élève à environ 27 000 km 2.

Les réfugiés palestiniens :

En 2019, le nombre des réfugiés palestiniens a atteint 5.60 millions, environ 28,4% d‘entre eux vivent dans 58 camps officiels de l‘UNRWA, répartis dans 10 camps en Jordanie, 9 en Syrie, 12 au Liban, 19 en Cisjordanie et 8 dans la bande de Gaza.

D‘autre part, les données du recensement général de la population, du logement et des établissements de 2019 ont montré que le pourcentage des réfugiés palestiniens, constitue 42,5% de la population totale palestinienne résidant dans l‘État de Palestine.

La Nakba a transformé la bande de Gaza en des zones les plus densément peuplées du monde

En 2019, la densité de la population en Palestine était d‘environ 836 personnes / km2 y compris 534 personnes / km2 en Cisjordanie et 5533 / km2 dans la bande de Gaza, sachant que 66% de la population de la bande de Gaza sont des réfugiés.

La poursuite de l’expansion coloniale israélienne

A la fin de 2018, le nombre des sites coloniaux et des bases militaires israéliennes, a atteint 448 en Cisjordanie dont 150 colonies, 128 avant-postes, dans lesquels habitent 671,007 colons.

Selon les données, 47.5% des colons vivent dans la ville de Jérusalem occupée, cela signifie que le pourcentage de colons en Cisjordanie est d‘environ 21,8 contre 100 palestiniens, tandis que le pourcentage le plus élevé est dans la ville de Jérusalem d‘environ 68,3 colons contre 100 palestiniens.

De plus, le mur de l’apartheid a isolé plus de 12% de la superficie de la Cisjordanie.

Jérusalem : l’occupation détruit annuellement plus de 600 bâtiments

Pendant l’année 2019, l’occupation israélienne a démoli 678 bâtiments palestiniens dont 40% à Jérusalem, conduisant à l’exile plus de 110 familles palestiniennes dont des enfants.

De plus, 556 ordres de démolition des bâtiments ont été publiés par l’occupation israélienne en 2019 en Cisjordanie et à Jérusalem.

Plus de 100,000 Palestiniens tués en défense des droits palestiniens

Le nombre de martyrs palestiniens et arabes depuis 1948 jusqu’à présent a atteint environ 100,000 martyrs ainsi que 1000,000 de Palestiniens ont été arrêtés depuis 1967, a révélé le Bureau central des statistiques de Palestine (PCBS).

Pendant l’année 2018, les forces de l’occupation israélienne ont tué 312 Palestiniens dont 57 enfants et 3 femmes alors que l’occupation détient toujours les corps de 15 martyrs.

A la fin du mois de mars 2019, 5700 Palestiniens sont toujours incarcérés dans les geôles israéliennes, y compris 250 enfants et 47 femmes.

1 million cas d’arrestation depuis 1967

Les autorités israéliennes de l’occupation ont arrêté 6500 palestiniens dont 350 enfants, 62 femmes, 6 députés.

Depuis le début de l’année 2018, l’occupation a arrêté 2378 palestiniens dont 459 enfants et 47 femmes.

Depuis le mois d’octobre 2015, Israël a imposé la résidence surveillée contre 300 enfants à Jérusalem.

Le siège continu de la bande de Gaza

L‘occupation israélienne a établi une zone tampon de plus de 1500 mètres au long de la frontière-est de la bande de Gaza, contrôlant ainsi 24% de la superficie de la bande de 365 km², l‘une des zones les plus peuplées et les plus denses du monde avec 5 203 habitants / Km 2, ce qui a contribué à une forte augmentation du taux de chômage dans la bande de Gaza.

H.A

 

 

Nouvelles connexes