Accueil Rapports et Enquêtes 22/juillet/2019 02:26

Wadi al-Hummus… Israël détruit de ce qui reste d’Oslo

Ramallah, le 22 juillet 2019, WAFA-

Ecrit par Muhannad Jaduo et Asil Alakhras

Traduit par Fatima Nasser et Haneen Assi

Comme d’habitude, Israël en tant que force occupante, viole les lois et les accords internationaux et défie la communauté internationale. Aujourd’hui, Israël a soufflé le reste de l’accord d’Oslo en détruisant seize bâtiments comprenant 100 appartements dans le quartier de Wadi al-Hummus situé dans le village de Sur Baher au sud-est de la ville de Jérusalem occupée.

La démolition des maisons et l’exode des Palestiniens n’est pas une nouvelle politique de l’occupation israélienne, mais, le mépris israélien envers la communauté internationale le pousse à commettre son crime à Wadi al-Hummus situé dans les zones ‘A’ qui sont sous le contrôle de l’Autorité palestinienne conformément à l’accord d’Oslo.

Ce crime commis sous prétexte de la ‘sécurité’ ne viole seulement pas l’accord d’Oslo, mais la décision de la Cour internationale de Justice de l’ONU publiée le 9 juillet 2004, sur les effets juridiques résultants de la construction du mur dans le territoire palestinien occupé.

""

Ahmed Al-Ruwaidi, représentant de l’organisation de la coopération islamique auprès de la Palestine a déclaré : ‘ La démolition des maisons palestiniennes dans des régions sous la souveraineté de l’Autorité palestinienne selon l’accord d’Oslo, est un crime odieux.’

Il a ajouté que les décidons de démolition à Wadi al-Hummus et Khan al-Ahmar rentre dans les plans de l’occupation visant à isoler Jérusalem de la Cisjordanie et à détruire ainsi la solution de deux États dont tout le monde est convaincu, mentionnant que la lutte à Jérusalem est une bataille démographique tendant à réduire le nombre des Palestiniens de 40% à 20%.

L’académicien et l’écrivain, Ibrahim Abrash a dit : ‘Israël n’est plus engagé envers l’accord d’Oslo et insiste de considérer la Cisjordanie et Jérusalem occupée en tant que terre de "Judée et Samarie", mentionnant qu’Israël ne reconnait plus les partitions des régions palestiniennes déterminées par Oslo depuis le siège du quartier général du président défunt, Yasser Arafat et l’invasion de la Cisjordanie.

Il a ajouté que les démolitions et la saisie des terres viennent à la lumière de la position américaine qui soutient la politique israélienne, ce qui revient à l’application du soi-disant ‘accord du siècle’ et la préparation à l’annexion des colonies dans les territoires palestiniens, à Israël.

La grande partie du village ‘Sur Baher’ de 24,000 habitants, se situe dans les territoires annexés forcement par Israël à l’intérieur du mur de séparation et ses habitants sont propriétaires de 4000 dunums de terres dans les zones ‘A, B et C’classifiées par l’accord d’Oslo.

Environ 6,000 personnes vivent à Wadi al-Hummus, dont les terres sont déjà isolées du reste de la Cisjordanie. Bien que l’Autorité nationale ne peut arriver aux zones ‘A et B’ à Sur Baher et d’offrir ses services, mais, continue de délivrer des permis de construction selon l’accord d’Oslo.  

Les prix élevés des appartements et des permis de construction, ont poussé les citoyens de Jérusalem de construire des bâtiments à Wadi-al-Hummus après avoir obtenu des permis de construction par le ministère palestinien du gouvernement local.

Selon le bureau de coordination des Nations Unies aux affaires humanitaires, Israël a démoli 69 bâtiments et a forcé ses habitants de les détruire par leurs propres mains à Sur Baher en 2009, sous prétexte de non-permis de construction, entraînant l’exile de 30 familles composées de 400 personnes, y compris des enfants de moins de 18 ans.  

Le mur à Sur Baher est formé des fils barbelés et équipé d’un système électronique de surveillance.

D’après un rapport de la Commission de la résistance contre le mur et la colonisation, Israël a détruit 471 installations palestiniennes et a ordonné la démolition de 546 autres, y compris 50 écoles.

Les démolitions se sont concentrées dans la province de Jérusalem occupée.

H.A/F.N

Nouvelles connexes

Lire la suite