Accueil Les Prisonniers 11/January/2021 01:16 PM

Mise en garde contre la détérioration de l’état de santé d’un prisonnier atteint du cancer

Mise en garde contre la détérioration de l’état de santé d’un prisonnier atteint du cancer
Le prisonnier cancéreux Hussein Masalma.

Ramallah, le 11 janvier 2021, WAFA- La Commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers s’est dit préoccupée par la détérioration de l’état de santé du prisonnier atteint du cancer, Hussein Masalma.

Masalma (37 ans), de Bethléem, condamné par Israël à 20 ans de priosn ferme, souffrait dans la période précédente de douleurs intenses dans l'abdomen, mais l'administration pénitentiaire ne se souciait pas de sa situation et retarde son transfert à l'hôpital pour diagnostiquer son état et recevoir un traitement, de sorte qu'il a été découvert plus tard qu'il avait une leucémie, augmentant ainsi le nombre de patients atteints de cancer dans les prisons d'occupation à plus de 12 prisonniers.

Elle a ajouté que le prisonnier Masalma se trouve actuellement à l'intérieur de l'hôpital israélien de Soroka et qu'il a été transféré il y a quelques jours pour recevoir les premières séances de chimiothérapie, notant qu'il y a actuellement environ 700 prisonniers malades à l'intérieur des prisons d'occupation, dont 300 souffrent de maladies chroniques.

Les conditions de détention et les politiques d'abus systémiques, ainsi que la négligence médicale (meurtre lent), en particulier la procrastination dans le diagnostic de la maladie et la fourniture de traitement, ont fait des centaines de prisonniers souffrir de maladies graves et chroniques, alors qu'elles se sont aggravées ces dernières années, y compris l'apparition de tumeurs cancéreuses chez certains prisonniers. 

Il convient de mentionner que plus de 70 prisonniers sont décédés dans les prisons israéliennes, à cause de la négligence médicale pratiquée délibérément par les autorités d’occupation israéliennes contre les prisonniers Palestiniens.

La Commission a demandé aux institutions des droits humains, juridiques et humanitaires de la communauté internationale d’intervenir de toute urgence et de faire pression sur le gouvernement d’occupation de libérer de tous les prisonniers malades, notamment les malades cancéreux et de sauver leur vie.

H.A

Nouvelles connexes